Un Collectif d'artisans de l'art

 

 

Nous sommes la réunion de passionnés de spectacles, de rêves, de mécaniques, d'effets, de constructions, d'émotions... Au travers de nos connaissances, nous puisons et expérimentons les complémentarités basées sur le proverbe: bons à tout, bons à rien !

 


Intermittents pour la plupart d'entre nous, certains sont aussi camelots, graphistes ou patrons de bar, emploi jeune, au RSA... Cette diversité est à nos yeux importante à mettre en avant, car ce que nous réalisons en est purement la résultante et influence fortement le fonctionnement de notre démarche.



En effet, l'adaptation à laquelle nous sommes soumis entraîne une réflexion tendant vers la recherche d'une autonomie maximale. Cette manière de faire est certes utopiste, mais c'est parce que l'utopie est présente que cette démarche est encore plus excitante.

 


Ainsi, le Fer à Coudre et son mode d'organisation alternatif au modèle de société dominant, revendique sa participation à des manifestations artistiques gratuites pour se diriger vers un public novice, large et populaire.

 

Pour nous, l’art ne doit pas concerner uniquement une frange exclusive de la population qui aurait les moyens de tout s'offrir. C'est aussi et tout simplement des gens, de leurs sourires, de leur révolte ou encore de leur partage que nous construisons ces univers.

 

 

Car le Fer à Coudre c'est un fourmillement d'idées mécaniques, mais pas que...

 

 

Au sein des arts de rue, le Fer à Coudre estime alors avoir sa place, mais aussi dans des événements comme des festivals musicaux alternatifs ou encore de quartiers.



La poésie, les allégories et la subversion sont au cœur des actions du Fer à Coudre. Faire rêver, transformer, provoquer des émotions et des sensations, sont autant de buts à atteindre que leur mise en œuvre nécessite de trouver des moyens justes et efficaces en résonance avec notre monde actuel.

 

 

Ainsi, par le renouvellement d'idées et de matériaux tout en respectant leur authenticité, nos constructions veulent plonger le visiteur dans un univers au travers duquel ses sens et sa mémoire sont bousculés d'une manière qui leur est intime.

 

 

Le bric-à-brac d'un bar en complet mouvement fera voyager le spectateur à travers l'Histoire et l'aspirera à vivre des actions totalement absurdes mais justifiées par les Shadoks: "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?", sans doute aussi que Franquin et son personnage de Gaston Lagaffe a croisé l'une des routes curieuses de notre imagination !

 


Gaffeurs parce que rêveurs, mais aussi génies bourrés d'inventions farfelues, tant pratiques qu'inutiles, ingénieuses que capoteuses et extrêmement poétiques; nourris d’un grand amour pour la nature... Nous sommes le Fer à Coudre.

 

Fondée en 2009, le Fer à Coudre est une compagnie composée d'une quinzaine de professionnels issus du spectacle vivant et des Arts de la Rue, collaborant notamment avec les compagnies BabyloneOposito, La Française de Comptages, La Constellation, La Cité des Ménestrels...

Des spectacles en tournée en France et à l'étranger

Un bar animé et original

Des création spécifiques adaptées à tout types d'évènements

Des constructions in situ

Des transformations d'espace in situ

Des spectacles sur mesure

Actions culturelles

 

 

 

 

 

                                                                              Curriculum Vitae du Fer à Coudre

 

 

           Le Fer à coudre est un collectif dans lequel chacun met en avant sa spécialité pour servir un projet commun. Il n’en reste pas moins que nous apprenons de différents métier et progressons ensemble en touchant à tout. Nous rejetons toute organisation pyramidale et nous employons à écouter les avis de tous pour avancer et prendre les décisions collectivement.

 

 

Alyson Vérin

Constructrice / Comédienne

 

           Intéressée par les arts depuis bien longtemps, elle se forme en musique, arts plastiques et au théâtre notamment au Cons. Nat. Sup. d’Art Dramatique de Saratov (Russie). Plus particulièrement happée par la lumière, elle se forme au CFPTS et travail aux arènes de Nanterre, avec la Cie Les Choses de Rien, le Théâtre du Rugissant, la Cie Jolie Môme et dans différents festivals. En ce moment, elle parcourt les routes avec la Cie Max et Maurice tout en continuant à s’investir dans différents projets. Présente dès la première création, elle poursuit avec le Fer à Coudre dans cette nouvelle aventure…

 

 

Baptiste Legrand

Constructeur / Comédien

 

           Fin démonstrateur en produit divers sur les foires, marchés et braderie, il porte haut la voie, ce qui l’amène en 2003 à devenir crieur et bonimenteur tout en étant technicien polyvalent pour la fine Compagnie. Il découvre alors la Rue et entre à Oposito en tant que technicien et parfois comédien. Il les suit sur les spectacles Toro, les Trottoirs de Johannesburg,  transhumance et la caravane de verre ou il participe même à la création de ce dernier.  Depuis son entrée dans le spectacle, technicien et régisseur, il a travaillé à l’Olympia, à Bercy, au stade de France, aux Folies Bergères, pour la fashion week, le groupe Clarika…  Il a rejoint la team Fer à coudre pour la première création et n’est pas prêt de lâcher !

 

 

Benjamin Ponant

Constructeur  / Comédien

 

             Très à l’écoute du son et intéressé par la musique il se forme à l’ESRA et commence dans l’art de rue avec la compagnie Babylone en tant régisseur son  en 2004. Il a participé à 4 de leurs créations au son comme au plateau en tant que technicien apparent.  Il tente la régie son de concert en tournant avec Dave en 2006 ce qui le dégoute du métier et il se tourne alors plus vers le théâtre de rue et part en tournée avec Oposito sur le spectacle  Toro. Découvrant la construction, il décide de commencer en 2009 une formation de constructeur de décors ce qui l’amène à travailler sur les plateaux TV (Toute une histoire / master chef / le petit journal…) C’est là que le vice le prend il entre dans l’histoire du Fer à Coudre en 2010 pour la première création… Depuis il continue tout en parallèle la construction de décors avec entre autre la Cie des décors et l’opéra de Versailles.

 

 

Florentin Guesdon 

Constructeur / Comédien

 

            Encore en apprentissage de construction de décors de théâtre, il a travaillé avec le théâtre du Soleil, le théâtre de la Mezzanine, le CDN de Caen et le théâtre de la colline. D’abord entré au Fer à Coudre en tant que stagiaire, il a montré l’étendue de son art et y a aujourd’hui toute sa place. Il fera donc réellement parti de l’équipe pour cette future création.

 

Hugo Dubus

Administrateur / Comédien

 

           Il commence jeune à s’intéresser au théâtre en jouant dans différentes compagnies et en participant à des matchs d’improvisation.  Malgré son attirance pour cet univers, il se consacre à des études de droit qui vont le préparer au travail d’administration et de production de compagnies. En parallèle Il apprend la régie de spectacle en parcourant les routes l’été dans différents festivals (Chalon dans la Rue, les 3 éléphants, Percussion du Monde, au Foin de la Rue, Pause Guitare…). Il se découvre une passion pour les arts de la Rue et termine ses études en travaillant avec No Tunes International. Puis il rencontre la Compagnie Babylone en 2009 dont il devient administrateur et participe au dernier spectacle « Un Tour de Manège ». Cette même année, il cofonde le Fer à Coudre et en assure depuis l’administration, la régie, la diffusion… Toujours accroché au jeu, il continue à vouloir inventer et se lance avec le Fer à Coudre dans cette prochaine création. 
Vivien

 

 

Jonathan Charnay 

Comédien

 

             Ca a du arriver vraiment très jeune car il entre dans une maternelle expérimentale avec des clowns. En 2006, il intègre la compagnie Oposito pour la construction de Toro et part sur la tournée. Il rentre à l’Académie Fratellini en 2007 en tant qu’assistant régisseur du lieu. En parallèle, il cofonde la Cité des Ménestrels où il met en scène sa propre création L’enfant des rêves, la première création de la compagnie. Sur la seconde création, le portrait de Dorian Gray il sera comédien. Puis, metteur en Scène et régisseur sur la troisième création de la compagnie, on veut bien s’aimer. Il participe au Festival les bancs publics durant 3 années comme comédien et metteur en scène de 3 créations in situe. C’est en 2010 qu’il intègre le Fer à Coudre en tant que constructeur, comédien et  scénographe. Depuis il se concentre sur le jeu et se forme avec la Compagnie Babylone et joue pour le Printemps des Poètes tout en instiguant au Fer à Coudre sa magie obscure…

 

 

Joël Xapelli De Matos

Constructeur / Comédien

 

          D’abord palefrenier aux haras de Zingaro, il commence à toucher à la Rue en participant à la fondation de la compagnie Circus Road System en 1995. Cela le motive à travailler professionnellement dans le spectacle ou il commence en tant que machiniste et technicien multifonction à l’IRCAM. Puis il participe à de nombreux montage/démontage de défilés et décors TV (Les Z’amours, Ca vous regarde, master chef…). En 2009 il renforce son savoir faire en construction en se formant au CFPTS, il continue alors en participant à différentes constructions à La Villette, au Palais Royal, au Grand Palais et sur différents plateau TV…  En 2010 il rejoint la team du Fer à Coudre pour y amener sa force de travail et sa bonne humeur !

 

 

Manu Charnay

Constructeur / Comédien

 

            Il a commencé à 18 ans au sein de la  compagnie Oposito, en tant qu’assistant d’Eniriquez Jiménez, scénographe plasticien. Il n'avait ni diplôme ni vocation. Pendant 7 ans il y a appris non seulement la construction  pure et dure (ferronnerie, menuiserie, électricité, mouvement mécanique…) ainsi que la régie (organisation technique,  gestion d’équipes,  accueil de compagnies…) mais aussi  une vision, une perception et une interprétation artistique et culturelle. C'est devenu pour lui un métier, et surtout une passion. Suite à cet apprentissage il cofonde la compagnie La Cité des Ménestrels dans laquelle il participe à la création du spectacle « l’enfant des rêves » en tant que comédien, constructeur et régisseur plateaux. Puis en décembre 2009 il cofonde la compagnie Le Fer à Coudre Il obtient la bourse défi-jeune en 2010 qui permettra de lancer la première création du Fer à Coudre. Aujourd’hui il passe la majorité de son temps au développement de la compagnie. En parallèle il travail en tant que constructeur de décors pour différente compagnies, la Constellation, Ludor Citrik, Cie du Cactus.                                                                                                                                  

 

 

Sophie Belotte

Costumière / Constructrice / Comédienne 

 

            Après avoir obtenu un diplôme des techniques et métier du spectacle – option habillage, en 2006, elle commence à travailler comme assistante costumière et habilleuse au CDN de Caen, dans Les Barbares mis en scène par Eric Lacascade. Puis elle travaille pour la création et la réalisation des costumes avec le conservatoire supérieur national d’art dramatique de Paris 9ème, les compagnies Oposito, Acidu, La Cité des Ménestrel, La Française de Comptages. Costumière, habilleuse, tapissière, accessoiriste, chineuse, elle s’intéresse aussi au travail du métal et à la serrurerie. En 2009, elle cofonde la compagnie Le Fer à Coudre et depuis elle y apporte ses nombreux talents.

 

 

Vivien Pourchet

Régisseur lumière / Comédien

 

            Diplômé du son, il se spécialise pourtant dans la régie lumière et il travail de puis 2004 avec de nombreux prestataires différents tant sur des grosses scènes de musique que sur des plus petites. Il travail avec des compagnies jeune public (Cie du Cactus et Cie du Githec) et touche pour la première fois à l’art de rue avec la Cie Oposito en partant avec eux en tournée sur différents spectacles. Depuis la création du Fer à coudre il met en lumière les espaces et les machines et il continue pour notre plus grand plaisir.

 

 

Yanick Lefebvre

Constructeur / Comédien

 

          Il met le pied à l’étrier en 1999 en tant que constructeur de décors et machiniste dans différents théâtres, puis il rencontre le théâtre de rue en intégrant la construction et la tournée du spectacle  A la Vie à l’Amour de la Compagnie Oposito avec laquelle il continuera en participant à la création et à la tournée du spectacle Toro et Caravane de Verre, touchant autant à la serrurerie, l’électricité, la lumière, etc. En parallèle il travaille avec le théâtre national de Chaillot, le parc de la villette, le théâtre du Chatelet, le petit Montparnasse, la Compagnie du Voile Déchiré, les nuits blanches... Aujourd’hui chef serrurier à l’Opéra de Versailles, son expérience de la rue est pourtant toujours prégnante. Il travail avec la Compagnie deuxième groupe d’intervention. Il commence au Fer à Coudre plutôt discrètement puis très vite il devient indispensable à la compagnie, tant pour la construction que pour le jeu. Passionné de moteur à explosion, il rénove régulièrement des 2CV et est près à nous apporter ses lumières pour cette prochaine création.