La Compagnie

Scénographes Plasticiens Comédiens Metteurs en scène Costumière Musiciens Techniciens

Fondée en 2009, la compagnie Fer à Coudre est un collectif protéiforme d’artisans de l’art et de professionnels du spectacle vivant, tous issus de métiers variés. Ils se rejoignent dans leur désir d’expérimenter et leur sensibilité à une forme poétique mis en oeuvre essentiellement dans les espaces publics.

Les membres
du Fer à Coudre

Le Fer à Coudre est un collectif dans lequel chacun met en avant sa spécialité pour servir un projet commun. Il n’en reste pas moins que nous apprenons de différents métiers et progressons ensemble en touchant à tout. Nous rejetons toute organisation pyramidale et nous employons à écouter les avis de tous pour avancer et prendre les décisions collectivement.

Vous pouvez accéder à la biographie de chaque membre en cliquant sur chaque portrait.

  • Yanick Lefebvre
    Constructeur / Comédien

        Il met le pied à l’étrier en 1999 en tant que constructeur de décors et machiniste dans différents théâtres, puis il rencontre le théâtre de rue en intégrant la construction et la tournée du spectacle  A la Vie à l’Amour de la Compagnie Oposito avec laquelle il continuera en participant à la création et à la tournée du spectacle Toro et Caravane de Verre, touchant autant à la serrurerie, l’électricité, la lumière, etc. En parallèle il travaille avec le théâtre national de Chaillot, le parc de la Villette, le théâtre du Chatelet, le petit Montparnasse, la Compagnie du Voile Déchiré, les nuits blanches…

    Aujourd’hui chef serrurier à l’Opéra de Versailles, son expérience de la rue est pourtant toujours prégnante. Il travaille avec la Compagnie deuxième groupe d’intervention. Il commence au Fer à Coudre plutôt discrètement puis très vite il devient indispensable à la compagnie, tant pour la construction que pour le jeu. Passionné de moteur à explosion, il rénove régulièrement des 2CV et est près à nous apporter ses lumières pour cette prochaine création.

  • Vivien Pourchet
    Régisseur lumière / Comédien

        Diplômé du son, il se spécialise pourtant dans la régie lumière et il travail de puis 2004 avec de nombreux prestataires différents tant sur des grosses scènes de musique que sur des plus petites. Il travail avec des compagnies jeune public (Cie du Cactus et Cie du Githec) et touche pour la première fois à l’art de rue avec la Cie Oposito en partant avec eux en tournée sur différents spectacles. Depuis la création du Fer à coudre il met en lumière les espaces et les machines et il continue pour notre plus grand plaisir.

  • Sophie Belotte
    Costumière / Constructrice / Comédienne /

         Après avoir obtenu un diplôme des techniques et métier du spectacle – option habillage, en 2006, elle commence à travailler comme assistante costumière et habilleuse au CDN de Caen, dans Les Barbares mis en scène par Eric Lacascade. Puis elle travaille pour la création et la réalisation des costumes avec le conservatoire supérieur national d’art dramatique de Paris 9ème, les compagnies Oposito, Acidu, La Cité des Ménestrel, La Française de Comptages. Costumière, habilleuse, tapissière, accessoiriste, chineuse, elle s’intéresse aussi au travail du métal et à la serrurerie.

    En 2009, elle cofonde la compagnie Le Fer à Coudre et depuis elle y apporte ses nombreux talents.

  • Manuel Charnay
    Comédien / Scénographe

    Il a commencé à 18 ans au sein de la compagnie Oposito, en tant qu’assistant d’Eniriquez Jiménez, scénographe plasticien. Il n’avait ni diplôme ni vocation. Pendant 7 ans, il y a appris non seulement la construction pure et dure (ferronnerie, menuiserie, électricité, mouvement mécanique…) ainsi que la régie (organisation technique, gestion d’équipes, accueil de compagnies…) mais aussi une vision, une perception et une interprétation artistique et culturelle. C’est devenu pour lui un métier, et surtout une passion.

    Suite à cet apprentissage, en décembre 2009 il cofonde la compagnie Fer à Coudre.Il obtient la bourse défi-jeune en 2010 qui lui permettra de lancer la première création du Fer à Coudre.

    Depuis il passe la majorité de son temps au développement de la compagnie et se forme au théâtre en collaborant sur différents projets avec entres autres Brice Beaugier, Nicolas Senty, Patrice Cuvelier, Martine Rateaux, Pascal Le Guennec, Patrick Dordoigne.  

  • Joël Xapelli De Matos
    Constructeur / Comédien

    D’abord palefrenier aux haras de Zingaro, il commence à toucher à la Rue en participant à la fondation de la compagnie Circus Road System en 1995. Cela le motive à travailler professionnellement dans le spectacle ou il commence en tant que machiniste et technicien multifonction à l’IRCAM. Puis il participe à de nombreux montage/démontage de défilés et décors TV (Les Z’amours, Ca vous regarde, master chef…).

    En 2009 il renforce son savoir faire en construction en se formant au CFPTS, il continue alors en participant à différentes constructions à La Villette, au Palais Royal, au Grand Palais et sur différents plateau TV… En 2010 il rejoint la team du Fer à Coudre pour y amener sa force de travail et sa bonne humeur !

  • Jonathan Charnay
    Comédien

    Ça a du arriver vraiment très jeune car il entre dans une maternelle expérimentale avec des clowns. En 2006, il intègre la compagnie Oposito pour la construction de Toro et part sur la tournée. Il rentre à l’Académie Fratellini en 2007 en tant qu’assistant régisseur du lieu. En parallèle, il cofonde la Cité des Ménestrels où il met en scène sa propre création L’enfant des rêves, la première création de la compagnie.

    Sur la seconde création, le portrait de Dorian Gray il sera comédien. Puis, metteur en Scène et régisseur sur la troisième création de la compagnie, on veut bien s’aimer. Il participe au Festival les bancs publics durant 3 années comme comédien et metteur en scène de 3 créations in situe. C’est en 2010 qu’il intègre le Fer à Coudre en tant que constructeur, comédien et  scénographe.

    Depuis il se concentre sur le jeu et se forme avec la Compagnie Babylone et joue pour le Printemps des Poètes tout en instiguant au Fer à Coudre sa magie obscure…

  • Céline Lombardi
    Comédienne

    J ‘ai trébuché dans le théâtre le jour où j’ai vu des oiseaux voler à travers les barreaux de leur cage, c’était à la scène nationale de Montbéliard. J’ai trébuché dans une vision, dans une éthique et une manière d’être au monde en le construisant.

    Depuis j’ai creusé avec des maîtres que j’ai cherchés, choisi.e.s avec attention et je me suis aventurée dans le théâtre physique, le clown, le théâtre-danse et le théâtre de l’opprimé. J’ai beaucoup appris des rencontres avec les personnes qui se sont livrées à mon regard, autant que de celles à qui m’ont dirigées. Le plateau est un lieu extraordinaire pour faire surgir l’intimité, la poésie et la plus belle version des soi possibles quand l’échange s’accomplit.

    J’ai grandi entre la France, l’Italie et la Nouvelle-Calédonie; et puis adulte j’ai continué à me construire dans des versions très différentes du monde, à travers le monde. Aujourd’hui j’ai 50 ans et toujours cette intense curiosité mêlée de plaisir à jouer, regarder, fabriquer, penser, construire, les mêmes que lorsque j’avais 5 ans et que je partais à l’aventure à l’autre bout du village de ma mère, pour découvrir en secret l’art de la représentation

  • Hugo Dubus
    Administrateur / Comédien / Co-fondateur / Coordination / Décors / Scénographie

    Il commence jeune à s’intéresser au spectacle, en participant à des matchs d’impro et en découvrant la régie dans de nombreux festivals. Il s’y découvre une passion pour les arts de la rue. Il termine ses études en travaillant avec No Tunes International, puis il rencontre la Compagnie Babylone en 2009 dont il devient administrateur et participe au dernier spectacle « Un Tour de Manège ». Cette même année, il cofonde le Fer à Coudre.

    Avec ces compagnies qui travaillent sur l’espace public, il apprend depuis lors, la vie en collectif, la production, la construction de décors, la scénographie, l’organisation de tournée, la coordination de projet, la gestion d’équipes, la régie plateau… Tout au long de ces années, il coordonnera le festival des Murs à Pêches avec passion, tout en continuant à travailler en France comme à l’étranger, Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Las Vegas…

    Éternel touche à tout et boulimique de projets, il rencontre le cinéma et sa vie prend un tournant.

    Après les formations, « Gestion des décors au cinéma » de Court On et « Effets Spéciaux Directs (SFX) » de la Fai Ar, il se plaît à apporter ses savoirs faire, son imaginaire et sa curiosité aux projets qui lui ouvrent les bras.

    Plus d’infos : www.hugodubus.com

  • Florentin Guedon
    Constructeur / Comédien

    Encore en apprentissage de construction de décors de théâtre, il a travaillé avec le théâtre du Soleil, le théâtre de la Mezzanine, le CDN de Caen et le théâtre de la colline. D’abord entré au Fer à Coudre en tant que stagiaire, il a montré l’étendue de son art et y a aujourd’hui toute sa place. Il fera donc réellement parti de l’équipe pour cette future création.

  • Benjamin Ponant
    Constructeur / Comédien

    Très à l’écoute du son et intéressé par la musique il se forme à l’ESRA et commence dans l’art de rue avec la compagnie Babylone en tant régisseur son  en 2004. Il a participé à 4 de leurs créations au son comme au plateau en tant que technicien apparent.  Il tente la régie son de concert en tournant avec Dave en 2006 ce qui le dégoûte du métier et il se tourne alors plus vers le théâtre de rue et part en tournée avec Oposito sur le spectacle Toro.

    Découvrant la construction, il décide de commencer en 2009 une formation de constructeur de décors ce qui l’amène à travailler sur les plateaux TV (Toute une histoire / master chef / le petit journal…).

    C’est là que le vice le prend : il entre dans l’histoire du Fer à Coudre en 2010 pour la première création… Depuis il continue tout en parallèle la construction de décors avec entre autre la Cie des décors et l’opéra de Versailles.

  • Baptiste Legrand
    Constructeur / Comédien

    Fin démonstrateur en produit divers sur les foires, marchés et braderie, il porte haut la voie, ce qui l’amène en 2003 à devenir crieur et bonimenteur tout en étant technicien polyvalent pour la fine Compagnie. Il découvre alors la Rue et entre à Oposito en tant que technicien et parfois comédien. Il les suit sur les spectacles Toro, les Trottoirs de Johannesburg,  transhumance et la caravane de verre ou il participe même à la création de ce dernier.  Depuis son entrée dans le spectacle, technicien et régisseur, il a travaillé à l’Olympia, à Bercy, au stade de France, aux Folies Bergères, pour la fashion week, le groupe Clarika… Il a rejoint la team Fer à coudre pour la première création et n’est pas prêt de lâcher!

  • Tristan Dubus
    Artiste plasticien / Constructeur de décors

    Artiste plasticien et constructeur de décors.
Après des études en construction (agencement de l’espace) et de son, il rejoint la compagnie Le Fer À Coudre en 2011. Artiste plasticien et constructeur, ses œuvres mêlent récupération d’objets industriels et sculptures organiques.
Aujourd’hui, son travail s’oriente vers
un mélange du mécanique et du vivant, jouant avec différents savoir-faires (métal / bois / décors / scénographie) et technologies (systèmes interactifs, impression 3D, électronique, son…)

  • Alyson Vérin
    Constructrice / Comédienne

    Intéressée par les arts depuis bien longtemps, elle se forme en musique, arts plastiques et au théâtre notamment au Cons. Nat. Sup. d’Art Dramatique de Saratov (Russie). Plus particulièrement happée par la lumière, elle se forme au CFPTS et travail aux arènes de Nanterre, avec la Cie Les Choses de Rien, le Théâtre du Rugissant, la Cie Jolie Môme et dans différents festivals.

    En ce moment, elle parcourt les routes avec la Cie Max et Maurice tout en continuant à s’investir dans différents projets. Présente dès la première création, elle poursuit avec le Fer à Coudre dans cette nouvelle aventure…

  • Pauline Nadoulek
    Comédienne / Circassienne / Technicienne du spectacle

    Formée à l’École Départementale de Théâtre de l’Essonne – EDT91, Pauline multiplie les expériences en France et à l’étranger à la découverte d’auteurs classiques et contemporains. Elle travaille la corporalité de l’acteur, le langage masqué et le jeu devant la caméra. Elle participe à des expériences théâtrales et musicales qui la conduisent au Moyen-Orient. Elle interprête les rôles d’Ophélie de « Hamlet » en anglais mis en scène par John Adams puis Anna Damby dans « Kean » de JP Sartre.

    Pauline est également circassienne, elle pratique le trapèze, le tissu aérien et les échasses et joue avec la compagnie Vahram Zaryan, La Cabine Leslie et la compagnie Remue Ménage. C’est tout naturellement que Pauline s’immisce dans les arts de la rue et de l’espace public en intégrant le collectif du Fer à Coudre pour la création du spectacle « Zone Libre ».

    Pauline jouera prochainement le rôle d’Electre dans « Electre, le banquet tragique » écrit par Luis Tamayo dans une mise en scène de Sophie Belissent au Théâtre de l’épée de bois du 13 au 16 avril 2023.

  • Eugene de Graaf

    With Eugene

    « One more ? » he said while pouring red wine.

    « Sure, why not. One more, now I have to stop counting them, » I said.

    He smiled, he had one of the biggest smiles I have ever seen, than he got up to put some wood in the heater. Tall, in the sleeveless fur waistcoat, white guild trousers with two zippers, and leather western hat, he was always an intriguing appearance. And the smile, huge, that came out of even bigger heart. A heart that could be felt in everything around him, every corner of his place and I knew, even if I went far, far away I would still find a peace of it there. I took a sip of wine and continued on our conversation:

    « So we build flying saucer, put it 12 metar high on shabby structure and make it turn..I want to be in it. »

    He started laughing.

    « Me too, » he said.

    « And the fire throwers? »

    « Would be great, I still have some nozzles we could adapt, » his eyes shined.

    « What about this crazy forklift swing that you worked yesterday on? »

    « I think is ready, shall we test it? »

    « Sure, » I said, « I swing, you drive. »

    We both laughed. I stood up while he was grabbing another bottle of wine. He stopped for the moment with somewhat melancholic look in his eyes.

    « Damn nice song, » he said while enchanting voice of Betty Davis was filling the room.

    For a few seconds we stood still, looked at each other, smiled and as by command start walking towards the door to enter another endless night.

  • Bojan Orlić

    burned by sun,
    drawn by rein,
    as well some
    in-between days.
    pure as a child,
    driven as mad,
    calculated as scientist,
    simple as bread,
    passionate as in love,
    precise as surgeon,
    jolly as jester,
    complex as universe,
    committed as friend,
    free as music,
    furious as madman
    is part of each and every
    piece created.
    and burn me sun,
    and drown me rein,
    smile, tear and kiss.
    we go again and again.

  • Chester Milsme
    Artiste pluridisciplinaire

    « Je suis un artiste pluridisciplinaire spécialisé dans les arts graphiques établit en Seine Saint Denis. Je crée en détournant, en m’accaparant des visuels pour leur donner un autre message, un nouveau sens. Travailler à la création de la compagnie le Fer A Coudre et son identité visuelle, fût un réel bonheur et une vraie expérience, leur imaginaire et univers sont tellement vastes ! »

  • Anaël Engel
    Sculpteur.ice / Plasticien.ne

    Ayant obtenu le diplôme Sculpture volume des Métiers d’Arts avec les félicitations du jury à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués (en 2007 Olivier de Serres, Paris XV) et ayant suivi
    un cursus d’électro-acoustique à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Plastiques de Cergy dont Iel réussi le concours d’entrée en 2008.

    Iel travaille depuis maintenant 16 ans à la réalisation de décors de spectacles pour l’Opéra National de Paris Bastille mais aussi les décors de Défilés de mode pour Chanel, Dior, Louis Vuitton avec les Ateliers Devineau, des sculptures pour le parc Disneyland avec Plastic studio, aussi dans le réseau de l’art contemporain assistante de Pascal Haudressy en 2018.
    Cultivant un amour pour le métal non dissimulé, Anaël reprends un cursus en 2022 et passe une licence en soudure constructions métalliques ainsi que les permis pour nacelles élévatrice.

    Participant ainsi activement à la création d’œuvre collective avec La Cie Le Fer à Coudre (rejoint
    en 2012). Y étant autant constructeur.ice scénographe, décorateur.ice.

  • Maïna Madec

    Titulaire d’un Master 2 de Lettres et Arts (Université Paris 7) elle a travaillé en tant que comédienne avec plusieurs compagnies (Jeune opéra de Bretagne, troupe de l’Épée de bois, compagnie du Kdre Magik, Le fer à coudre, compagnie Babylone, A Vrai Dire Collectif (en cours)). En 2017, avec la scénographe Camille Riquier (compagnie Lieux Dits Scénographies), elle monte le spectacle Miss Alaska Usa et interprète pour la première fois l’un de ses textes. Elles seront à deux reprises en résidence à l’Espace Périphérique (Mairie de Paris-Parc de la Villette). Elle a effectué l’adaptation de la Statue Intérieure du biologiste François Jacob pour la comédienne Dominique Frot.

    Son texte Récit d’un voyage en Biélorussie, a été publié en 2008 dans le journal Libération.

    Sa pièce Le comptoir où le monde s’est échoué, sélectionnée en 2018 par le label Jeunes Textes en Liberté a été mise en lecture par Anthony Thibault (Lundi en coulisses du Théâtre de l’Aquarium, Carte blanche du Tap, scène nationale de Poitiers). Des extraits ont été publiés dans le premier numéro de la revue d’écriture théâtrale La Récolte.

    Elle répond actuellement avec dix autres autrices et auteurs à une commande d’Alice Zeniter pour la compagnie l’Entente Cordiale.

    Comédienne pour le Théâtre du Grain dans le spectacle Sable elle poursuit auprès de la compagnie un travail d’écriture (Ressorts #5 – Docklands, Habités !, Ressorts 6). Un projet de recherches en partenariat avec le Civam et le Cabas des champs du quartier de Keredern

    (Brest) sur la question de l’accès à une alimentation de qualité pour toutes et tous est en cours et donnera lieu à une écriture en 2023.

  • Achil
    Régisseur tout terrain

    Ayant fait ses classes à Oposito et ses preuves avec la Française de Comptages et la compagnie Adhok

    Bidouilleur de tout, constructeur avec rien, éternel vadrouilleur, artificier passionné, il a notamment collaboré avec le Fer à Coudre au travers d’une création pyrotechnique pour leur 5ème anniversaire de présence à Fusion.